FR / EN
Société des courses du Lion d'Angers

Espace Public

Lire la suite
Espace Grand Public

Espace Professionnels

Lire la suite
Espace Professionnels

Espace Évènementiel

Lire la suite
Espace Entreprises

Historique

Création du plus long Steeple-Chase Cross-Country du monde : l’Anjou-Loire Challenge, sur la distance de 7300 mètres.

Journée exceptionnelle du galop, sous l’égide du Fonds Européen de l’Elevage. Trois courses PMU au programme (test de décentralisation). Victoire dans l’épreuve principale d’Urban Sea, future lauréate du Prix de l’Arc de Triomphe (3 mois plus tard).

Mise en place, sous la présidence de Monsieur Alain Peltier, d’un programme décennal de modernisation comprenant les tribunes, restaurant panoramique, salles de réunions et annexes, vestiaires, parkings et 100 boxes. Désormais classée « Pôle régional », l’hippodrome organise des réunions PMU et des Quintés.

Création de l’arrosage informatisé des pistes.

Agrandissement des tribunes sous la présidence de Monsieur Etienne Frachon.

Création des tribunes en dur, balances, mirador, vestiaires, hall sous la présidence de Monsieur André Saulou.

Création de nouvelles pistes sur l’initiative de Messieurs Guy de Charnacé et Maurice Foucher.

Acquisition du Domaine de l’Isle Briand par le Conseil Général du Maine et Loire.

Aménagement de l’hippodrome grâce à un emprunt de 500 000F (34 725€). Monsieur Arsène Thibault dessine les pistes, créé les obstacles, les tribunes et les baraques de Pari Mutuel.

Fusion des 2 sociétés de courses lionnaises sous la présidence du Comte Bertrand de Charnacé, Messieurs J. de la Grandiere et H. Bourgeonneau, deviennent vice-présidents. La Comtesse de Tredern donne son accord pour un retour à l’Isle Briand.

Création de la Société Hippiques Lionnaise à l’initiative du Comité des Fêtes locales, sous la présidence de Monsieur Henri Barbin.

Dépôts des statuts de la Société des Courses du Lion d’Angers, sous la présidence du Comte Christian de Tredern.

La chronique de l’époque nous signale que le 14 septembre 1874 quatre courses sont données à l’occasion du comice agricole du canton. Trois au trot et une au galop, dotées chacune de 145 F de prix (437€ actuels !)

Curabitur eget ipsum dolor. id Sed commodo